ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE : PRISE DE POULS APRÈS LA VICTOIRE D’EN MARCHE

Dimanche 7 mai, les français ont élu avec plus de 65 % des suffrages Emmanuel Macron.  Ce qui à 39 ans fait de lui le plus jeune président que la France n’ait jamais connu. Cependant, cette élection en partie favorisée par le rejet du Front national et de sa candidate Marine Le Pen soulève autant d’espoir que d’interrogations. Notre photographe Lance Laurence est allé faire un tour à Paris sur l’esplanade du Louvre (où le candidat d’En Marche prononçait son discours de victoire), puis sur la place de la République l’histoire de prendre quelques réactions à chaud.

« Il y a beaucoup d’étrangers en France, si Marine Le Pen passait ça allait être un gros problème » Fatia, 30 ans

 

« Je suis plein d’émotion parce que Macron va changer les choses, il est unique ! » Princesse La douce, 39 ans

 

« Je suis dégouté, le peuple demande du changement et se retrouve au second tour avec deux personnes qui ne veulent rien changer » Nelson, 30 ans

 

« Je suis tout de même inquiet que le Front national ait réalisé un score aussi élevé » Denis, 53 ans

 

« Je suis heureux qu’il ait fait un bon score, mais moi ça ne changera pas mon quotidien. » Mahamane, 47 ans

 

« Nous sommes très contents, car il incarne l’espoir et la liberté » Ana, 34 ans

 

«  J’ai voté pour Emmanuel Macron pour faire barrage au FN et j’ai autant les boules qu’un pote à moi qui lui a choisi de ne pas aller voter. » Enzo, 20 ans

 


« On est super contents pour Emmanuel Macron, si Marine Le Pen passait c’était mort pour nous » Ayoub, 19 ans

 

« C’est un grand soulagement, car cette élection casse la spirale négative dans laquelle nous étions : Brexit, Trump … » Arnaud 45 ans

 

« La France a choisi l’amour à la haine, l’espoir à la peur » Haris, 25 ans

 


« Je suis contente de me dire que je vais pouvoir rester en France 5 ans de plus ! » Nadine, 19 ans, étudiante indonésienne

 


« Le plus facile est fait. Le Plus dur reste à faire » Michel, 58 ans

*À l’heure où nous terminons d’éditer ce reportage, des manifestations « Anti-Macron » ont lieu en ce moment même à Paris. Signe fort envoyé à l’ancien énarque pour qui tout reste à faire, si il veut pouvoir fédérer les français autour de son projet.

 

Crédit photo : Lance LAURENCE

 

Ecrit par
More from Argot

ALIREZA GORZIN : LA PREUVE PAR L’EXEMPLE

Chaque mois, il va décrypter pour vous l’actualité économique, celle-là même qui...
Lire la suite